"Édith Cresson sort de l'enfer" dans La Libre Belgique

Texte
Le 17 mars 1999, Édith Cresson, membre de la Commission européenne présidée par Jacques Santer, s'explique dans les colonnes du quotidien La Libre Belgique sur son implication dans les révélations qui ont conduit, deux jours plus tôt, à la démission collective du collège.

Source et copyright

Source: La Libre Belgique. 17.03.1999, n° 76. Bruxelles.

Copyright: (c) La Libre Belgique
Le présent article est reproduit avec l'autorisation l'Editeur, tous droits réservés. Toute utilisation ultérieure doit faire l'objet d'une autorisation spécifique de la société de gestion Copiepresse info@copiepresse.be

Ce document se trouve également dans…

Le contenu pdf ne peut pas être affiché dans le navigateur. Pour pouvoir lire le contenu, vous devez installer
Téléchargement du contenu