Subject files

The Zurich address

Le discours de Zurich


Le 19 septembre 1946, Winston Churchill prononce, à l'Université de Zurich, un discours sur l'unité européenne qui fait sensation. Momentanément dégagé de toute contingence électorale, Churchill destine avant tout son discours aux leaders internationaux.

Dans son intervention, il répète des idées connues depuis longtemps mais auxquelles il donne cette fois un impact sans précédent.

En prônant le rapprochement franco-allemand et en proposant «une sorte d'États-Unis d'Europe», mais sans y associer la Grande-Bretagne, Churchill dresse le tableau d'une future fédération de l'Europe occidentale non-communiste. Il se déclare ainsi favorable à une troisième voie européenne susceptible de trouver sa place entre les États-Unis et l'Union soviétique. Il prône aussi la création d'un Conseil de l'Europe.

Ce discours peut être considéré comme le véritable point de départ du mouvement d'opinion en faveur de l'Europe unie d'après-guerre.


Consult in PDF format