L'indépendance des Indes néerlandaises

L’indépendance des Indes néerlandaises


Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les Pays-Bas tentent de reconquérir leur ancienne colonie, qu’ils ont dû abandonner en 1942 aux Japonais. Mais les nationalistes indonésiens revendiquent l’indépendance de l’archipel.


Alors que le Japon capitule le 17 août 1945, le leader indonésien, Sukarno, proclame l’indépendance de l’Insulinde néerlandaise. Entre 1947 et 1948, les Pays-Bas lancent deux grandes interventions militaires. Mais les nationalistes tiennent bon et les Néerlandais, sous la pression des Nations unies et des États-Unis, doivent céder.


En décembre 1949, après quatre années de confrontation militaire et diplomatique avec les Pays-Bas, ces derniers reconnaissent enfin l’indépendance des Indes néerlandaises transformée en République des États-Unis d’Indonésie.

Im PDF-Format einsehen