Qui sommes-nous ?

L’exploitation scientifique des archives Werner au centre d’un séminaire à l’Université du Luxembourg

Dans le cadre du Master en Histoire européenne contemporaine s'est déroulé le 30 octobre dernier à l'Université du Luxembourg un séminaire de recherche intitulé «Le Plan Werner et ses suites à la lueur des archives familiales Werner». Ce séminaire fait partie du programme de la Chaire Jean Monnet en Histoire de l'intégration européenne. Il a commencé le 2 octobre, avec une introduction dans la méthodologie de la recherche (telle qu'employée à l'élaboration du corpus consacré à Pierre Werner), et continuera les 4 et 5 décembre prochains.

Après une introduction du professeur René Leboutte, Elena Danescu, chercheur au CVCE et responsable du projet de recherche «Pierre Werner et l'Europe» a analysé l'apport des archives familiales Werner à la compréhension du rapport Werner d'octobre 1970. Ces archives, longtemps inexplorées, sont exploitées par le CVCE depuis 2010 dans un but scientifique suite à une convention de collaboration avec la famille Werner qui réserve au centre un accès privilégié.

Son intervention a été suivie d'un exposé du professeur Ivo Maes, Senior advisor for Historical Studies à la Banque nationale de Belgique consacré aux «Suites du Plan Werner: un échec?».

Le séminaire s'est clôturé par une discussion générale, modérée par le professeur Paolo Tedeschi, chercheur invité au CVCE.