À propos

Digital Research in European Studies

L’intégration du CVCE à l’Université du Luxembourg fait suite à la décision du Gouvernement, réuni en conseil le 5 juin 2015, de réorganiser le paysage de la recherche en sciences humaines notamment par la création d’un Institut d’histoire du temps présent qui aura le statut de centre interdisciplinaire au sein de l’Université. Les compétences des chercheurs du CVCE vont notamment contribuer aux activités de ce nouveau centre qui porteront principalement sur l’histoire contemporaine du Luxembourg, l’intégration européenne ainsi que l’histoire numérique.

Depuis sa création, le CVCE a relevé avec succès le défi d’innover les études européennes. L’association du numérique à la recherche en sciences sociales et humaines a permis de créer la première infrastructure de recherche numérique sur la construction européenne qui connaît une large notoriété internationale avec 2 millions de documents consultés annuellement (www.cvce.eu). Ses collections de publications thématiques et son programme d’histoire orale, comprenant près de 100 interviews de personnalités européennes, constituent une approche innovante de la construction européenne. Une série d’outils numériques donne au-delà aux chercheurs la possibilité de personnaliser les ressources publiées. Par ses activités, le CVCE a également su construire un large réseau de partenaires et a régulièrement contribué à des projets compétitifs. C’est pourquoi l’accès à l’infrastructure et sa pérennité continueront à être assurés dans le cadre de l’Université.

Pour faciliter le processus d’intégration, une démarche structurée et concertée a été mise en place. Une unité organisationnelle temporaire, intitulée Digital Research in European Studies (DEIS) et définie comme infrastructure de recherche, a été créée au sein de l’université afin d’assurer la continuité des projets de recherche et de l’infrastructure du CVCE.