La Une du quotidien britannique <i>The Guardian</i> (3 mai 1967) est temporairement indisponible.