Caricature de Hicks sur les divergences franco-allemandes autour de la construction européenne (28 septembre 1968)

Image
«J’avais quand même clairement stipulé: pas de dames!». Le 28 septembre 1968, le caricaturiste allemand Wolfgang Hicks illustre la tension qui règne lors des entretiens franco-allemands des 27 et 28 septembre. Le président français Charles de Gaulle (à gauche) fustige la politique étrangère de la République fédérale d’Allemagne et tance le chancelier fédéral Kurt Georg Kiesinger (2e à partir de la droite) pour sa position conciliante sur la question de l’élargissement de la CEE au Royaume-Uni. Le chancelier allemand est entouré de Willy Brandt, son ministre des Affaires étrangères et de Franz Josef Strauß, ministre des Finances.

Source et copyright

Source: HICKS, Wolfgang. "Ich hatte doch ausdrücklich gebeten: keine Damen!" dans Die Welt. Unabhängige Tageszeitung für Deutschland. Hamburg: Die Welt. 28.09.1968, n°227, p. 2.

Copyright: (c) Hicks

Ce document se trouve également dans…

Caricature de Hicks sur les divergences franco-allemandes autour de la construction européenne (28 septembre 1968)