Le CVCE est un centre de recherche et de documentation interdisciplinaire sur le processus de la construction européenne ayant pour mission la création, la publication et la valorisation de la connaissance dans un environnement numérique innovant. Et c’est dans un édifice vieux de sept siècles, le château de Sanem, qu’il poursuit ses activités. La raison d’être du CVCE s’inscrit notamment dans une volonté de partager le plus largement possible le résultat de ses études et activités de recherche sur l’histoire de la construction européenne et repose sur la conviction que nous devons comprendre le passé si nous voulons participer à la construction de notre avenir. Voilà pourquoi l’adage du CVCE repose sur ces mots: Knowing the past to build the future.

Au cœur des travaux du CVCE se trouvent les European Integration Studies (EIS). Les projets de recherche en EIS s’articulent autour de quatre domaines de recherche prioritaires correspondant aux acteurs principaux de la construction européenne:

  • les organisations européennes;
  • les États européens et la construction européenne;
  • les personnalités européennes;
  • les idées, valeurs, identités.

Le programme de travail aborde plus particulièrement des questions telles que l’évolution de la politique économique et monétaire européenne ou encore le rôle des institutions européennes dans un contexte de crise et de relance récurrent. Le projet d’histoire orale de la construction européenne demeure un des projets phares du centre. Un autre objectif prioritaire pour le CVCE est la valorisation des travaux réalisés dans le domaine EIS auprès de la société et plus particulièrement au sein de l’enseignement et du lifelong learning par le biais de publications spécifiques et notamment numériques.

Les travaux en EIS se basent sur les méthodes classiques des sciences sociales et humaines (SSH) tout en intégrant des méthodes nouvelles et des outils numériques innovants pour soutenir les activités de recherche et de valorisation. Les activités du CVCE s’inscrivent donc également dans le cadre des digital humanities (DH), un domaine qui analyse l’impact des technologies du numérique sur les méthodes de recherche et d’enseignement. Les résultats de ces travaux permettent au CVCE de développer et de faire évoluer son environnement numérique, dont le site est la vitrine, dans un contexte web en pleine mutation.

 

Un établissement public luxembourgeois

Le CVCE est un établissement public luxembourgeois créé par la loi du 7 août 2002 portant création du Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe. Le centre dispose de la personnalité juridique et jouit de l’autonomie scientifique, administrative et financière. Au-delà de la dotation publique, le CVCE complète son financement par des ressources propres provenant de programmes nationaux et européens, de prestations d'expertise contractuelles et de grands donateurs. Son siège est fixé au château de Sanem qui se situe au sud du Grand-Duché de Luxembourg.

Tous les trois ans, le CVCE définit une nouvelle stratégie triennale qui lui permet de renforcer sa position en tant que centre de recherche et de documentation interdisciplinaire sur le processus de la construction européenne et son implication dans les humanités numériques.

La stratégie est formalisée dans un contrat de performance par lequel le centre s’engage envers l’État à atteindre un certain nombre d’objectifs et d’indicateurs de performance. En contrepartie, la signature de ce contrat assure le soutien financier de l’État aux ambitions du CVCE. La mise en œuvre de la stratégie pour la période considérée est détaillée dans un plan d’implémentation.

 

En savoir plus

 

Gouvernance

Depuis la création du CVCE par la loi du 7 août 2002, Marianne Backes est la directrice du centre. Elle est assistée d’un comité de direction constitué de Susana Muñoz, Isabelle Voegeli et Hervé Müller.

Le CVCE est administré par un conseil d’administration qui définit la politique générale du centre. Il est assisté d’un comité d’experts dont les membres sont choisis parmi les personnalités des milieux scientifiques et d’autres milieux concernés par les activités du centre. Le comité d’experts contribue à garantir la qualité scientifique et l’avancement des travaux.

 

En savoir plus

 

Le contrat de performance 2011-2013

Le 15 février 2011, le CVCE a signé le contrat de performance pour la période 2011-2013 avec le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Fidèle à sa mission de recherche et de documentation sur le processus de la construction européenne, le CVCE s’engage à créer des connaissances nouvelles en European Integration Studies et à valoriser ces connaissances auprès des citoyens et plus particulièrement dans l’enseignement et le life-long learning. Ces deux objectifs seront mis en œuvre dans un environnement novateur incluant une infrastructure numérique de recherche, de documentation et de valorisation développée par le Centre.

 

En savoir plus